< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

ingénieur / ingénieure textile

L'ingénieur textile peut travailler dans presque tous les secteurs, tant le textile et les matériaux souples sont partout. Tissu intelligent, matériaux composites high-tech pour l'aéronautique ou les travaux publics font partie de ses champs d'étude.

  • Ingénieur textile

Le métier

Nature du travail

Matériaux innovants

En relation avec les services vente, marketing, production, l'ingénieur textile est chargé de concevoir des fils, des tissus ou des matériaux souples innovants : fibres anti-bactériennes, tissus thermorégulateurs ou anti-UV... Ses compétences intéressent tous les secteurs : l'habillement (collant amincissant, chaussures parfaitement imperméables...) mais aussi les transports (textiles qui absorbent le son), la santé (sangles, masques...), le bâtiment (voilage anti-feu...), le sport (T-shirt connectés pour enregistrer les données des sportifs de haut niveau), etc. Il peut travailler aussi bien sur la résistance des fils que sur les machines de production.

De la recherche et développement aux achats

L'ingénieur textile peut occuper différents postes : responsable de production, ingénieur qualité, responsable logistique/approvisionnement, responsable du " sourcing  ", c'est-à-dire de l'achat des matières premières... Mais il travaille le plus souvent au sein de services de R&D (recherche et développement) en tant qu'ingénieur chef de projet, ingénieur d'études...

En veille

Dans tous les cas, il exerce une veille technologique et suit les tendances du marché dans son domaine d'expertise. Il est souvent en réunion et travaille sur des projets successifs ou simultanés avec de nombreux interlocuteurs.

Compétences requises

À la pointe de l'innovation

Le monde du tissu ne se résume pas au coton et à la laine ! À l'ingénieur textile de chercher et de proposer de nouveaux matériaux qui collent aux attentes des consommateurs, de nouveaux fils plus résistants, de nouveaux procédés de fabrication plus efficaces... Pour être force de proposition, l'ingénieur textile doit effectuer une veille sur toutes les innovations dans le domaine de la chimie, du textile et de son domaine d'application (sport, travaux publics, aéronautique, etc.). Curiosité, capacité à sentir les tendances de demain, mais aussi rigueur, patience et persévérance sont indispensables.

Anglais obligatoire

Parfois amené à effectuer des déplacements fréquents à l'étranger, l'ingénieur textile doit maîtriser l'anglais, langue d'échange par excellence. D'autant que l'industrie du textile est très importante dans certains pays anglophones (Inde, Amérique du Nord, Grande-Bretagne, Australie, Afrique du Sud...) et que les équipes internationales se généralisent dans les grands groupes.

Bon communicant

L'ingénieur textile doit également faire preuve de qualités managériales et de pédagogie pour expliquer ses travaux en interne, notamment. Il est expert de la conduite de projet, de l'animation de groupe et de la rédaction de rapports.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Du grand groupe à la startup

L'ingénieur textile exerce surtout au sein de grands groupes, dans l'aéronautique, l'automobile, la grande distribution... Les textiles techniques sont également utilisés dans le sport de haut niveau, l'armée, le secteur médical, le bâtiment et les travaux publics, et même le ferroviaire... Dans le domaine de la mode, les recherches sur les nouvelles matières sont permanentes. Des start up innovantes et des PME (petites et moyennes entreprises) recherchent également des ingénieurs textiles pour mener à bien des recherches.

Double compétence

L'ingénieur textile peut intégrer un secteur de l'industrie autre que le textile, où on lui demandera une double compétence, qui peut s'acquérir lors d'un stage long ou d'études en apprentissage. L'ingénieur travaille souvent au sein d'une équipe transdisciplinaire et internationale.

Déplacements à l'étranger

71 % du chiffre d'affaire du secteur se fait à l'export et une grande partie du textile est encore fabriquée à l'étranger. Selon sa fonction, l'ingénieur textile pourra se déplacer pour dénicher de nouveaux fournisseurs, effectuer les contrôles qualité chez les fabricants délocalisés, en Turquie, Inde, Chine, Maroc, Tunisie...

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

2600 à 3300 euros brut par mois.

Intégrer le marché du travail

Beaucoup de recherche

Si le prêt-à-porter a été largement délocalisé, le secteur des textiles techniques et des matériaux composites est porteur en France. Il représente près de 40 % de la production textile et regroupe plus de 370 entreprises. La recherche et l'innovation sont le nerf de la guerre dans ce secteur très compétitif, ce qui profite aux ingénieurs.

Des débouchés variés

Les enseignes spécialisées dans les vêtements de sport recrutent régulièrement des ingénieurs textile, Décathlon en tête, mais aussi Aigle, TBS... Les ingénieurs textiles qui y travaillent développent, par exemple, des matériaux susceptibles de protéger des températures très élevées ou très basses. Ils travaillent aussi aux vêtements connectés qui transmette en temps réel le rythme cardiaque et la température d'un sportif de haut niveau par exemple. D'autres peuvent travailler pour l'industrie nautique dont les matériaux composites se retrouvent du mat à la coque en passant par les filets de pêche.

Plus d'encadrement

Après quelques années dans un service (R&D, fabrication, contrôle qualité, distribution...), l'ingénieur peut prendre la responsabilité d'une équipe ou du service. Il peut aussi se voir confier des projets de plus grande envergure ou accéder à un poste de responsable d'unité de production.

Accès au métier

Accès au métier

Pour accéder à ce métier, un bac + 5 est nécessaire. Seules 4 écoles d'ingénieurs ont investi le créneau du textile : l'Itech (Institut textile et chimique) de Lyon, l'Ensait (École nationale supérieure des arts et industries textiles) de Roubaix, l'Ensisa (École nationale supérieure d'ingénieurs Sud Alsace) et l'HEI (École des hautes études d'ingénieur). Mais il existe aussi des masters universitaires.

Niveau bac + 5

  • Diplôme d'ingénieur spécialisé
  • Master des métiers de la mode et du textile

En savoir plus

Ressources utiles

http://www.frenchtex.org

Informations sur les métiers du textile, les formations et l'emploi.

http://www.observatoiremodetextilescuirs.com

Informations sur les formations et les écoles.

http://www.textile.fr

Union des industries textiles.

http://www.lamodefrancaise.org

Union française des industries de l'habillement.