< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

charpentier / charpentière bois

Le charpentier conçoit, fabrique et pose des charpentes et ossatures en bois qui servent de structures à des maisons et autres constructions. C'est un métier à forte tradition qui se modernise et recrute des jeunes qualifiés.

  • Charpentier bois
  • Charpentière navale
  • Charpentier
  • Les Métiers Animés: Charpentier bois/Charpentière bois

Le métier

Nature du travail

Traçage et taillage des pièces de bois

À partir des plans fournis par l'architecte ou qu'il aura réalisé lui-même, de plus en plus en 3D, le charpentier bois trace, en grandeur réelle, les formes de l'ouvrage à réaliser, avec les détails d'exécution. C'est l'épure. Ensuite, il choisit le bois en fonction de sa dureté et de ce qui est attendu, trace les repères sur le matériau, coupe et façonne les pièces à l'aide de machines à commandes numériques (scie mécanique, raboteuse, toupie verticale...) et d'outils portatifs.

Montage, levage et pose de la charpente

Avec son équipe, il procède à un essai d'assemblage des éléments pour vérifier l'ensemble de l'ouvrage et apporte les corrections nécessaires. Une fois assuré de la solidité de son ouvrage, le charpentier bois organise le transfert, depuis l'atelier vers le chantier. C'est là qu'il monte et assemble la structure, aidé par son équipe, en respectant les règles de sécurité. Il maîtrise l'utilisation d'outillages à main mais aussi d'engins de levage et de manutention.

Du plancher au toit

Le charpentier bois ne fabrique pas que des charpentes. Il réalise aussi des lucarnes, des sous-pentes, des planchers, etc. et participe à la construction d'ouvrages tout en bois : hangars agricoles, chalets, escaliers, bateaux...

Compétences requises

Maîtrise des volumes et de l'informatique

Apte à lire et à exécuter des plans et croquis, le charpentier bois sait estimer les volumes et les dimensions. Il maîtrise la géométrie et le dessin industriel, manie la souris de l'ordinateur aussi bien que la scie. En effet, les calculs sont désormais informatisés et la CFAO (conception et fabrication assistées par ordinateur) est incontournable. La réalisation d'une charpente traditionnelle demande aussi précision et minutie.

Connaissance des matériaux

Le charpentier bois utilisant de plus en plus des composants industriels (" fermettes " assemblées par connecteurs métalliques, poutres composites ou éléments en lamellé-collé...), il doit connaître les qualités de chaque matériau (résistance, dureté, technique de façonnage...). Il peut passer de la construction de maisons à ossature bois à la restauration de charpentes anciennes, en utilisant différentes techniques.

Résistance physique

Le charpentier bois aime travailler en équipe et respecte scrupuleusement les règles de sécurité. Il a une bonne résistance physique, car il travaille à l'extérieur, dans le froid ou la chaleur, souvent en hauteur. Même s'il utilise des machines et engins de levage pour la mise en place des structures en bois, il peut être amené à manipuler de lourdes pièces.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

En extérieur et en hauteur

S'activer sur un toit, par tous les temps ou presque, est le lot commun des charpentiers. Personnes sujettes au vertige s'abstenir ! Ce métier, comme tous ceux du bâtiment en général, reste physique. Mais l'évolution des techniques améliore les conditions de travail. Les charpentes proposées aujourd'hui, plus légères, permettent une pose plus rapide et moins dangereuse. Certains éléments peuvent aussi arriver préfabriqués et il ne reste plus qu'à les assembler.

Mécanisation et digitalisation

La mécanisation accrue des moyens de levage et de l'outillage contribue à moderniser la profession. Pour la partie études, les logiciels de conception et visualisation en 2D et 3D sont désormais courants.

Autonomie et travail en équipe

En atelier, le charpentier bois se met à l'écoute du client et discute avec les architectes de l'ouvrage à construire. Seul, lors de la lecture des plans, du tracé et de la découpe des pièces, il est souvent debout, dans un environnement parfois bruyant nécessitant le port de protections individuelles. Il rejoint son équipe pour l'assemblage et le montage. Il utilise des machines de plus en plus complexes qui demandent de la rigueur et le respect des consignes de sécurité. Sur chantier, son travail peut exiger des déplacements fréquents.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

À partir du Smic

Intégrer le marché du travail

Des places à prendre

La profession cherche des jeunes qualifiés et offre de belles perspectives. En effet, avec l'essor du développement durable, les ouvrages en bois connaissent de plus en plus de succès et le recours à des charpentiers s'intensifie.

Des perspectives d'évolution

Après quelques années de pratique, un salarié qui possède le sens du contact et des facultés d'organisation peut exercer d'autres métiers dans le secteur du bâtiment. Une expérience confirmée et une bonne connaissance du chantier permettent d'accéder, par exemple, aux fonctions de chef d'équipe, de chef d'atelier, de chef de chantier. Ceux qui ont plus d'appétence pour le dessin et la conception pourront postuler aux fonctions d'études dans l'entreprise ou dans un bureau spécialisé. S'il a la fibre, il peut aussi devenir technico-commercial.

L'installation ou la reprise d'entreprise

Après au moins 3 ans d'expérience professionnelle, le charpentier bois qualifié peut s'installer à son compte, mais l'investissement en machines (découpe du bois, appareils de levage, etc.) est important. La reprise d'une entreprise à la suite de nombreux départs en retraite est souvent plus facile, puisque le jeune entrepreneur récupère alors une partie du matériel et de la clientèle.

Accès au métier

Accès au métier

Plusieurs diplômes, du CAP au bac + 3, existent pour devenir charpentier bois. Les formations en apprentissage, notamment celles des Compagnons du Devoir et du Tour de France, sont particulièrement appréciées.

Après la 3e

  • CAP charpentier bois ; constructeur bois ; charpentier de marine

Niveau bac

  • Bacs pro technicien constructeur bois ; interventions sur le patrimoine bâti option charpente
  • Bac techno STI2D spécialité architecture et construction
  • BP charpentier bois ; charpentier de marine

Niveau bac + 2

  • BTS développement et réalisation bois ; systèmes constructifs bois et habitat

Niveau bac + 3

  • Licence pro mentions métiers du bois ; métiers du BTP ; construction durable

En savoir plus

Ressources utiles

http://www.lebatiment.fr

Site édité par la Fédération française du bâtiment (FFB) pour promouvoir la profession.

http://www.metiers-btp.fr

Site de l'Observatoire prospectif des métiers et qualifications du BTP.

http://www.ccca-btp.fr

Comité central de coordination de l'apprentissage du BTP.

http://www.compagnonsdutourdefrance.org

Fédération des compagnons du Tour de France.