Les rendez-vous de l'orientation

Avec l’aide de mes parents et mes pairs : le rôle des réseaux personnels dans la transition vers l’enseignement supérieur

Agnès van Zanten

Publication : 19 octobre 2022

Agnès van Zanten propose une approche sociologique à la question de la transition du jeune vers l’enseignement supérieur. Entre rapports sociaux, inégalités autour de l’école et réseaux personnels du jeune : autant de pistes d’observation pour tenter d’appréhender cette transition, qui reste un défi.

 

 

L'intervention

L’intervention intitulée “Avec l’aide de mes parents et mes pairs : le rôle des réseaux personnels dans la transition vers l’enseignement supérieur” s’intéressera au rôle des parents, et plus largement de la famille (frères et sœurs, famille élargie), ainsi que des pairs (camarades de classe, amis dans l’établissement et hors de celui-ci) dans la construction par les lycéens de leurs vœux d’études dans l’enseignement supérieur.

Elle prendra appui principalement sur une enquête par questionnaire menée dans sept lycées (cinq publics et deux privés) de la région parisienne, contrastés du point de vue du profil social et scolaire de leurs élèves. Elle mobilisera aussi des entretiens avec des parents et des élèves de ces mêmes établissements. Des différences entre les élèves en fonction, d’une part, des caractéristiques du milieu social auquel ils appartiennent et, d’autre part, de celles du lycée qu’ils fréquentent, seront mises en évidence à propos de deux dimensions. La première concerne la composition de leurs réseaux personnels (principaux interlocuteurs dans la sphère familiale, rôle des parents versus celui des pairs, distinctions entre types de pairs…). La seconde, la nature des échanges qui ont lieu dans ce cadre (fréquence, thèmes principaux de discussion, suivi ou non des conseils donnés…).

La conclusion mettra l’accent sur l’importance d’analyser conjointement le rôle des réseaux personnels, des institutions et des acteurs marchands dans l’étude des inégalités en matière d’orientation.

L’intervenante

Agnès van Zanten est sociologue, directrice de recherche au CNRS. Elle travaille à l’Observatoire Sociologique du Changement (OSC) et au Laboratoire Interdisciplinaire d’Evaluation des Politiques Publiques (LIEPP) de Sciences Po. Elle dirige également la collection “Education et société” aux Presses Universitaires de France. Elle est aussi membre du Conseil Scientifique du programme AVENIRS(s).

Ses principaux domaines de recherche actuels sont les inégalités d’éducation, la formation des élites, l’orientation vers, et l’accès à, l’enseignement supérieur, les politiques d’ouverture sociale et la formation des futurs médecins.

Références bibliographiques

Agnès van Zanten est l’auteure, entre autres, de Les politiques d’éducation (4e éd., PUF/Humensis, coll. “Que sais-je ?”, 2021) et de Sociologie de l’école (avec M. Duru-Bellat et G. Farges, 6e éd., 2022, à paraître) ainsi que des articles suivants :

- Oller A.C., Pothet J., van Zanten A. 2021, “Le cadrage “enchanté” des choix étudiants dans les salons de l’enseignement supérieur”, Formation Emploi. Revue française des sciences sociales, n° 155, p. 75-95. 

- Pin c., van Zanten, a. 2021, “The Impact on French Upper-Secondary Schools of Reforms Aiming to Improve Students’ Transition to Higher Education.” In William Pink (Ed.), Oxford Encyclopedia of School Reform. New York: Oxford University Press. 

- Frouillou L., Pin C., van Zanten A. 2022, “D’APB à Parcoursup. Deux conceptions de l’affectation post-bac et leurs effets sur les inégalités”, Comment ça matche. Une sociologie de l’appariement, Paris, Presses de Sciences Po, 2022.