De la pêche au traitement des captures, en passant par la conduite du navire (bateau destiné à la navigation maritime) et son entretien, le matelot à la pêche est un polyvalent de la mer, surtout quand l'équipage est réduit.

  • Salaire débutant
    1603€ brut

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Quelle que soit la technique de pêche pratiquée, le matelot participe à l'ensemble des activités qui lui sont liées: détection des bancs de poissons, surveillance, préparation, mise à l'eau, relève des engins de pêche, traitement de la pêche (tri, préparation, éviscération, conditionnement, stockage jusqu'au retour au port). Le matelot prépare, met à l'eau et relève les engins de pêche (sennes, filets, nasses, lignes, etc.), assure leur entretien et réparation. En plus de participer aux manœuvres du bateau, le matelot à la pêche entretient le bateau et du matériel à bord. Il peut même cuisiner pour l'équipage. Son métier nécessite une grande adaptabilité, dictée par l'environnement et les exigences de production, le rythme et les horaires de travail atypiques.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

CAP maritime ; formation de base de marin polyvalent, capable de travailler sur le pont des navires de pêche.

Bac professionnel conduite et gestion des entreprises maritimes-pêche ; électromécanicien marine.

 Après le bac

 BTS maritime pêche et gestion de l'environnement marin.